Abidjan Cocody Angré,Pétro Ivoire, Route du château Immeuble LOKABE au 1er étage

Centre de formation continue

Validation acquis de l'expérience

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un autre mode d’obtention d’un certificat à côté des voies plus classiques et qui est basé sur la reconnaissance des acquis développés par un individu dans la vie active. En d’autres termes, la VAE permet à toute personne engagée dans la vie active, d’obtenir une certification en validant son expérience.

Qui peut bénéficier de la VAE ?

Il est important de signifier que la VAE est destinée à toute personne, en activité ou non, avec qualification ou pas, mais pouvant justifier d’au moins trois années d’expérience en rapport direct avec la certification visée.

Quels sont les avantages de VAE ?

La VAE offre plusieurs avantages :

a. Certifier les compétences
b. Motiver et fidéliser les salariés
c. Accompagner les évolutions internes
d. Pérenniser les savoir-faire
e. Alléger en termes de durée et de coût, le parcours de la qualification

Comment bénéficier d’une VAE ?

Le salarié choisit la certification voulue en fonction de son expérience, de ses motivations, du projet défini avec l’employeur :

  • Le salarié remplit et dépose un dossier de candidature auprès de l’Institut de Formation CEFAT- Inter. Lequel vérifie la recevabilité de la demande.
  • Si sa candidature est recevable, le salarié décrit, dans un dossier spécifique, ses acquis, son parcours professionnel, les activités exercées…
  • Le salarié se présente devant un jury, composé de professionnels exerçant dans les domaines concernés par la certification. Le jury étudie le dossier, vérifie et apprécie les compétences détenues par le salarié.
  • Après avoir entendu le candidat, posé toutes les questions utiles, le Jury prend sa décision :
    • Le salarié possède l’ensemble des compétences requises : La certification est attribuée.
    • Le salarié n’a qu’une partie des compétences nécessaires : La certification est partiellement attribuée ; il dispose de trois (03) mois pour acquérir les compétences manquantes par la formation.
    • Le salarié n’a pas les compétences nécessaires : La certification n’est pas attribuée ; il pourra dans ce cas, s’il le désire, s’inscrire au programme normal de formation pour la certification choisie.

NB : Pour certaines certifications, le salarié peut être soumis à une mise en situation de travail réelle ou reconstituée.

Avec l’IFCI, faites reconnaitre vos expériences professionnelles !